En
(514) 214-5898Téléphoner
En (514) 214-5898
Contact

18 janvier 2022

5 questions à se poser pour faire le tri de ses objets

Désencombrer une pièce ou une maison peut être un gros défi. On ne sait pas toujours par où commencer et surtout comment prendre des décisions par rapport à quoi garder ou donner. En tant qu’organisatrices d’espaces, on se fait souvent demander est-ce que j’en ai trop pour mes besoins, devrais-je en avoir moins pour le nombre de personnes dans notre famille, combien de temps devrais-je garder un article avant de prendre une décision de le donner, etc.

Ce n’est pas évident donc on a décidé de vous partager 5 questions à vous poser pour vous aider à faire le tri et désencombrement votre maison.

Alors allons-y avec 5 questions à vous poser pour effectuer le tri de vos objets.

Soit dit en passant, vous n’avez pas besoin de répondre à toutes ces 5 questions avant de vous départir d’un objet, parfois la réponse arrivera plus vite et parfois les décisions sont un peu plus difficiles. C’est normal, ça fait partie du processus, ne vous découragez pas! Et l’ordre des questions n’est pas importante non plus.

1re question: Est-ce que j’ai utilisé cet objet dans les 12 derniers mois?

Il y a de fortes chances que si vous n’avez pas utilisé cet objet dans les 12 derniers mois, vous en n’avez probablement pas besoin, n’est-ce pas? Je sais, je sais, ce que vous allez dire: « c’est un objet ou un vêtement occasionnel mais je vais m’en servir, juste pas très souvent. » C’est correct de garder certains articles pour des occasions précises comme le décanteur à vin lorsqu’on reçoit pour le temps des fêtes par exemple mais l’idée derrière cette question est d’évaluer si cet objet mérite sa place de rangement dans votre maison.

2e question: Est-ce que je l’achèterais de nouveau aujourd’hui?

Ce n’est pas parce qu’on a acheté un objet il y a 5 ans qu’on l’achèterait de nouveau aujourd’hui. Peut-être qu’il était utile il y a 5 ans mais maintenant pas vraiment. Nos besoins évoluent et donc il est important d’évaluer ce qu’on a chez nous pour voir si les objets sont encore utiles, important ou fonctionnels pour nos besoins d’aujourd’hui.

Ou encore, est-ce que ça vous ai déjà arrivé d’acheter un vêtement et de l’avoir jamais porté pour quelconque raison? Vous l’avez essayé en magasin mais en fin de compte, en arrivant à la maison, on se trouve moche dedans ou bien l’occasion de le porter ne se présente pas. Donc, est-ce que vous l’achèteriez de nouveau aujourd’hui? Peut-être pas, c’est donc peut-être le moment de s’en départir!

3e question: Est-ce que j’ai l’impression de jeter de l’argent parce que j’en m’en débarrasse?

Ce n’est pas parce qu’un objet a coûté cher qu’il devrait être gardé nécessairement. Le prix n’est pas gage de fonction et d’utilité, ni même de qualité d’ailleurs. Souvent, nos clients et parfois nous-mêmes avons de la difficulté à laisser aller un article dispendieux parce qu’on a peur de le voir aller à la poubelle. Mais en fait, faire un don de ces objets peu ou pas utilisés serviront à quelqu’un d’autre. On lui donne une 2e vie. Est-ce que c’est mieux de garder un chandail qui a coûté cher dans le fond du tiroir, qui va prendre de la poussière, ou bien de le donner à quelqu’un qui va le porter et l’apprécier davantage? Pensez-y!

4e question: Est-ce que j’ai déjà un objet semblable qui remplit la même fonction?

Celle-ci devrait être facile si vous en avez plus qu’un, c’est le moment de vous départir des autres!

On conserve souvent des articles au cas où…au cas où que celui-ci brise, j’en ai déjà un en backup. Oui, c’est bien parfois mais encore une fois, si on voit notre maison comme une place privilégiée…est-ce vraiment utile de garder plein de trucs au cas où?  Est-ce que cet objet que je garde au cas où mérite sa place chez nous, est-ce qu’il prend la place de quelque chose d’autre qui me serait plus utiles ou important?

5e question: Est-ce que je le garde par culpabilité?

Les souvenirs sont les objets les plus difficiles à se départir, ils nous rappellent notre grand-mère décédée ou un bon ami d’enfance. Et honnêtement, c’est important de garder quelques articles souvenirs qui sont précieux, on vous recommande de les conserver dans une boîte à cet effet d’ailleurs. Mais il faut être réaliste, plusieurs des objets qu’on hérite ne nous servent pas vraiment. Donc gardez les articles précieux, et laissez aller ceux qui le sont moins.

D’autre part, on va souvent garder un objet reçu en cadeau parce qu’on craint que la personne soit offusquée si elle ne le voit pas chez nous… comme le fameux bibelot que votre belle-mère vous a rapporté d’un voyage. Donnez-vous la permission de vous en départir si vous ne l’aimez pas et s’il n’est pas utile pour vous. Il y a de fortes chances que la personne ne se souviendra même pas de vous l’avoir donné.

Et voilà, comme on disait au tout début, c’est parfois difficile de prendre des décisions par rapport à ses biens et ces 5 questions vous permettront de prendre des décisions plus réfléchies et éclairées, au lieu de simplement basé sur des émotions.

L'actualité

Capsules récentes

Voici quelques capsules récentes pour vous aider dans votre organisation d'espace et gestion du temps. Bonne lecture et bon visionnement!

Lire l'article
13 septembre 2022

Mon centre de commande familial

Lire l'article
2 août 2022

Comment plier ses vêtements

Lire l'article
2 août 2022

Préparer sa valise pour les vacances