En
(514) 214-5898Téléphoner
En (514) 214-5898
Contact

6 mars 2023

Le fouillis, c’est fini!

Le fouillis, c'est fini!

Collaboration avec Les idées de ma maison, article écrit par Chantal Lapointe. 

https://www.clindoeil.ca/2023/02/11/10-solutions-a-des-problemes-de-rangement-dans-la-maison

Comment remédier au problème de désordre et d’encombrement dans la maison? Nous avons demandé à des professionnelles du rangement de partager avec nous leurs trucs pour venir à bout du chaos.

1. La pagaille règne dans l’entrée

Il est difficile de maintenir l’ordre dans le vestibule, particulièrement pendant la saison hivernale, qui exige tout un lot de manteaux, bottes, gants, foulards et tuques. En général, on équipe l’entrée d’une patère ou d’un portemanteau, d’un tapis et de plateaux à chaussures. Mais voilà, ces éléments ne suffisent pas toujours à la tâche si on a des enfants…

Les expertes interrogées sont catégoriques: chaque membre de la famille doit avoir son propre espace de rangement, que ce soit un panier, un bac, un tiroir ou une niche. Le reste est une question de discipline!

2. Les tiroirs et les armoires de cuisine sont un vrai bric-à-brac

On ne saurait remédier à ce problème sans s’astreindre, deux fois par année, à un grand ménage afin d’éliminer tout ce qui est en trop, notamment les contenants dont on a perdu les couvercles et les ustensiles qu’on n’utilise plus ou qu’on a en double. Pour ranger mieux et davantage, on suggère de se limiter à un seul type de contenants (de même marque) de forme carrée, qui s’empilent bien.

Quant aux ustensiles de cuisine, il est recommandé de les ranger par matériaux (cuillères en bois, accessoires en silicone, etc.); les séparateurs de tiroirs réglables sont un must, car ils permettent d’exploiter tout l’espace disponible.

3. On ne se retrouve plus dans le garde-manger

Avant toute chose, il faut faire un tri et jeter ce qui est périmé. Les emballages de formats variés dans lesquels sont vendus les aliments sont difficiles à ranger de façon ordonnée. La solution? On transvase les produits secs, comme le riz, les légumineuses, la farine, les céréales, dans des bocaux transparents hermétiques, qu’on pourra ensuite mieux organiser sur les tablettes.

On essaie aussi de réduire la quantité d’aliments conservés dans le garde-manger: on peut, par exemple, se limiter à une ou deux variétés de pâtes, de craquelins et de biscuits. Puis, au moins deux fois l’an, on veille à consommer nos réserves avant d’en faire de nouvelles. Si certains aliments risquent de ne pas être mangés avant leur date de péremption, on en fait don rapidement à un organisme qui lutte contre l’insécurité alimentaire.

4. Le réfrigérateur déborde et on perd des aliments

Pour mieux se retrouver, on regroupe les produits par catégories dans des paniers transparents (fromages, yogourts, collations…) et on privilégie l’emploi de plats empilables pour ranger les restes, qu’on place ensemble et à la hauteur des yeux afin de ne pas les oublier.

Même si l’on pense économiser en achetant des denrées présentées en gros format, il faut se rappeler qu’il y a risque de gaspillage et beaucoup d’espace perdu. On évite donc!

5. C’est le chaos dans l’armoire sous l’évier

En général, cette armoire est dépourvue de tablettes, n’offrant qu’une seule surface où mettre nos produits ménagers, savon à vaisselle, éponges et brosses. La première chose à faire est de n’y conserver que les produits utilisés fréquemment et de limiter leur nombre au minimum (a-t-on vraiment besoin de trois sortes de nettoyants multi-surfaces?).

Ensuite, on maximise l’espace en hauteur en plaçant de part et d’autre de la tuyauterie des rangements qui conviennent à nos besoins: étagères ou bacs empilables, paniers en toile résistante, etc. Il est intéressant également de tirer parti de la face intérieure des portes en y posant des crochets ou des paniers peu profonds.

6. La pharmacie est pleine à craquer

On ne devrait y ranger que les médicaments d’usage courant, les produits de premiers soins et les produits de toilette. L’encombrement est, la plupart du temps, causé par l’accumulation de médicaments périmés ou de portions non utilisées de médicaments dont on n’a plus besoin. Une fois qu’on les aura rapportés au pharmacien, qui les détruira de façon sécuritaire, on devrait avoir fait place nette!

7. Il manque de place dans les garde-robes et les commodes

On devrait d’abord vendre ou donner tous les vêtements qui ne nous font plus, dont on n’aime plus le style ou qu’on trouve inconfortables. Ce seul geste libérera un précieux espace. Dans les tiroirs, on peut appliquer la méthode de Marie Kondo: on plie les vêtements de façon à les faire tenir à la verticale, côte à côte, plutôt qu’empilés. Cela permet de gagner de la place et de voir tout ce qu’on possède d’un seul coup d’œil.

Pour nous rendre la tâche plus facile, on regroupe les pièces de même nature, tels les t-shirts, les jeans, les chaussettes, dans des paniers à tiroir en plastique ou en toile.

8. Les jouets traînent partout

On regroupe les jouets dans des bacs transparents identifiés à l’aide de pictogrammes ou de mots-clés en se limitant à quelques catégories simples (blocs, figurines, etc.), afin que les petits trouvent leurs choses facilement et puissent les ranger sans notre aide. On ne peut y échapper, il faut faire le tri des jouets au moins une fois par année.

Pour motiver les enfants à se défaire des articles dont ils ne se servent plus, on leur propose de les offrir à des organismes de bienfaisance ou de les vendre sur une plateforme de vente en ligne.

9. Le bureau est envahi par les papiers

Pour mieux gérer la paperasse, on se dote d’un classeur mural et on attribue une fonction à chaque section: à faire, à lire, urgent… Quant aux documents officiels et importants, comme ils doivent être conservés pour une période de sept ans, on les place hors de la vue mais dans un endroit facilement accessible (une boîte de rangement posée sur une étagère ou bien dans un classeur, par exemple).

Il est facile aujourd’hui de limiter la quantité de papiers à conserver: on abandonne autant que possible les factures envoyées par la poste et on opte pour les envois par courriel, qu’on peut ensuite mettre dans un dossier numérique.

10. Le garage est archi-encombré

L’une des sources principales d’encombrement dans le garage? Les équipements sportifs qu’on n’utilise plus et tous les objets qu’on garde «au cas où». Un grand ménage s’impose donc avant de réorganiser l’espace. Après avoir épuré, on range les choses par catégories: outils, jardinage, etc.

Pour laisser de la place pour la voiture, on exploite la verticalité des murs jusqu’au plafond en y installant des crochets, des panneaux perforés, des paniers muraux en métal et autres systèmes conçus à cette fin. Les rangements pour plafond sont idéaux pour les pneus et les objets saisonniers.

 

L'actualité

Capsules récentes

Voici quelques capsules récentes pour vous aider dans votre organisation d'espace et gestion du temps. Bonne lecture et bon visionnement!

Lire l'article
28 février 2024

Gérer son garde-manger en hiver

Lire l'article
17 janvier 2024

Le vestibule, en faire un havre de rangement

Lire l'article
10 janvier 2024

Gérer la folie des cadeaux